Protection et droits de l’enfant

adminn Actualités, Non classifié(e)

L’association a demandé à des membres de la PMPM (Police des Mœurs et de la Protection des Mineurs d’intervenir afin de présenter à nos jeunes et moins jeunes leurs droits mais aussi leurs devoirs au sein de la vie en société.

L’article 19 de la CIDE (Convention Internationale de Droits de l’Enfant) mentionne qu’un enfant a le droit d’être protégé contre toute forme de violence. Pour Aïna, Enfance & Avenir, c’est non seulement une évidence mais une priorité. Ainsi, nous avons organisé divers ateliers et sensibilisations. Notre objectif : faire découvrir à nos bénéficiaires leurs droits fondamentaux en tant qu’enfant et jeune. 

Le 22 août, la PMPM (Police des Mœurs et de la Protection des Mineurs) a animé deux ateliers de sensibilisation autour de cette thématique à l’orphelinat de Malaza .

Premier atelier pour les 10-16 ANS

Les enfants de 10 ans à 16 ans ont assisté au premier atelier dispensé par trois intervenants de la PMPM. Les policiers ont décrit aux bénéficiaires leurs droits et devoirs. Ils leur ont fait prendre conscience de leur chance d’être dans une structure comme Malaza afin de pouvoir réussir leurs études et mener à bien leurs projets. Ils ont rappelé l’importance du respect, de la discipline, garants dune bonne intégration dans la société. Le deuxième volet portait sur les 10 droits fondamentaux de l’enfant. Sous la forme d’un questions-réponses, les intervenants ont mesuré les connaissances des enfants. 

Un second atelier destiné à nos grands ados et jeunes

La PMPM a expliqué leurs rôles vis-à-vis à la protection de l’enfant. L’occasion d’aborder les différents abus qui peuvent se faire sur des jeunes enfants. Ainsi, toutes les thématiques ont été abordées : le détournement de mineur, l’attentat à la pudeur, le viol, le proxénétisme… Les trois intervenants ont rappelé les peines encourues pour tous ces actes. Très impliqués, les jeunes ont participé activement. Ils ont posé de nombreuses questions. Victorien, notre chargé de communication, a saisi cette occasion pour apporter ses conseils dans la gestion de l’ image sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram… Le prochain atelier traitera d’ailleurs autour de la cybercriminalité avec les mêmes intervenants.