Fournisseur d‘avenir aux enfants de Madagascar depuis 2005
 

Bienvenue sur le site de l’association Aïna, Enfance & Avenir

Aïna donne un foyer à plus de 55 orphelins. Pour lutter contre l’abandon et que les enfants ne deviennent pas des enfants des rues, Aïna, Enfance & Avenir prend en charge la formation d’environ 45 très jeunes mamans et permet à plus de 204 enfants de bénéficier d’une crèche ou d’une maternelle solidaire.

4

Structures d’accueil


304

Bénéficiaires


350

Parrains



300

Bénévoles

49

Partenaires & Mécènes


 

Route du RHUM

Un combat pour Aïna


Suivez ce grand événement en supportant le bateau Aïna, conduit par les skippers Aymeric CHAPPELLIER et Arthur LE VAILLANT.


Team Aïna 151

Pour qui, pourquoi nous soutenir ?

Image

FAIRE UN DON À L’ASSOCIATION

Permettre des actions en faveur de l’éducation des jeunes enfants, de la formation professionnelle des très jeunes mamans mais également des actions pour l’hygiène la santé et l’aide humanitaire alimentaire.


Image

PARRAINER UN ENFANT

Vous contribuer à donner un foyer et une éducation aux enfants de l’orphelinat

Nos parrains témoignent

« Parrainer un enfant du centre Aïna enfance et Avenir c’est l’accompagner tout au long de sa vie et de son séjour au centre. C’est correspondre avec lui et si l’occasion se présente lui rendre visite au centre...

— David, parrain d’un enfant


Voir tous les témoignages

Vos réussites...

En 2018 nous avons eu nos premiers bacheliers.

70% des très jeunes mamans ont obtenu un diplôme reconnu par l’état en agriculture ou en élevage.

Nos adolescents et certains de nos personnels ont formé une équipe de football qui est actuellement en quart de final du championnat local.


Voir toutes les histoires

Actualités de l'association


Madagascar, un des pays les plus pauvres du monde

Un phénomène récent est observé ; une forte accélération de l’urbanisation induit une augmentation des populations migrantes dans la capitale, Antananarivo. Cependant, bon nombre de ces familles migrantes s’entassent et survivent dans les bas quartiers de la ville. Marginalisées, ces populations vivent dans des conditions d’insalubrité et de très grande précarité, économique, alimentaire. Ces territoires surpeuplés se situent sur la plaine rizicole inondable ce qui accentue encore la précarité de leur habitat, pour la plupart détruit à chaque saison des pluies (de janvier à mars).
 

Réinventer la vie des enfants démunis

« Aïna » signifie « la vie », « le souffle de vie » en malgache. « Fournisseur d’avenir», Aïna, Enfance & Avenir intervient depuis 2005 à Madagascar, l’un des pays les plus pauvres de la planète, auprès d’une population extrêmement démunie : les enfants des rues, abandonnés, orphelins, ou enfants en danger, ainsi…


En savoir +