Eduquer les enfants orphelins à Madagascar

Éduquer nos enfants mais aussi les enfants des rues


A Madagascar, plus de trois enfants sur quatre sont pauvres (près de 8,6 millions d’enfants).

L’école maternelle publique gratuite n’existe pas.

Parce que tous les enfants ont droit à la même chance, l’association a imaginé des écoles maternelles solidaires pour donner un même accès à l’éducation dès le plus jeune âge. Leurs parents sont très pauvres, vivent parfois dans la rue mais nous les accompagnons dans l’éducation de leurs enfants. Cette aide leur apporte dignité et leur apprend l’importance de l’éducation.

Image
Avec 3 maternelles solidaires et une crèche, l’association Aïna, Enfance & Avenir permet chaque année à plus de 250 enfants des rues, d’intégrer un cycle de formation ou d’éveil.

 L’objectif est de favoriser l’entrée au CP et de sensibiliser les parents à la nécessité de leur donner une formation. Les enfants des rues bénéficient d’un suivi médical et de la prise en charge de leurs carences ou retard de développement.
Leur donner un accès à l’éducation est une de nos missions essentielles pour construire leur avenir.